Le tournoi de Roland Garros est un événement majeur de la saison sportive. Du ce fait, tous les bookmakers d’importance affiche une large présence tout au long de la quinzaine du côté de la Porte d’Auteuil. Face à une offre aussi riche sur les paris sportifs, trouvez de quoi dénicher le meilleur des paris sur le vainqueur de Roland Garros 2015.

Présent depuis 15 ans sur le tennis, Betclic.fr se positionne en tête de liste des opérateurs en ligne sur Roland Garros. Comme à son habitude, le bookmaker permet de parier sur le vainqueur du tournoi du Grand Chelem très rapidement. Et les cotes émises par Betclic font partie des plus attractives, aussi bien sur les favoris que sur les nombreux outsiders sur la terre battue parisienne.

Novak Djokovic favori à Roland Garros 2015

Et cette année, Roland Garros semble être plus ouvert que jamais ou du moins n’est plus promis à Rafael Nadal. En quête d’une 10e couronne à RG, l’Espagnol affiche d’inhabituelles faiblesses sur sa surface de prédilection, ce qui laisse la porte ouverte au n°1 mondial, Novak Djokovic. Le Serbe se retrouve d’ailleurs pour la première fois en position de favori avant le début du tournoi. Les opérateurs devinent sa 1ère victoire à Paris en le plaçant devant Nadal.

En effet, la victoire de Djokovic à Roland Garros cette année est cotée à 1.90 sur Betclic.fr. Derrière, Nadal est en retrait avec seulement une cote de 3.00, la plus faible le concernant depuis longtemps sur ce tournoi. Ces deux joueurs sont ainsi les deux grands favoris pour atteindre la finale, eux qui se sont déjà affrontés deux fois le titre, dont l’an passé.

Derrière, l’étonnant Kei Nishikori, vainqueur à Barcelone cette saison, est très suivi avec une cote de 15.00. Ensuite, Wawrinka, déjà titré en Grand Chelem, et Andy Murray, qui a déjà atteint le dernier carré à RG, sont de solides outsiders (22.00), au même titre que Roger Federer. Malgré une saison sur terre battue difficile, le Suisse reste un joueur de classe et d’expérience, capable d’exploit en cas de conditions de jeu favorables.

Du côté des Français, les chances de voir le successeur de Noah, dernier tricolore titré à la Porte d’Auteuil en 1983, restent minces…Ni Tsonga (50.00), ni Monfils (30.00) n’ont convaincu les opérateurs à croire en eux…Et leurs préparations, qui ont manqué de constances, ne permettent pas d’être des plus optimistes pour les Français.